Les petits conseils pour bien randonner

Vous avez décidé d'acheter une nouvelle paire de chaussures, essayez-les en fin de journée, lorsque vos pieds sont fatigués et gonflés. Le matin, un pied ferme et reposé peut vous tromper d'une demi pointure.

N'hésitez pas à choisir des chaussures souples pour vos randonnées en plaine ou moyenne montagne. Les chaussures de cuir sont lourdes et ne sêchent pas rapidement, elles doivent être réservées pour la haute montagne.

Au moment de l'achat, ne pensez pas qu'a l'esthétique, voici les principaux critères de choix : poids, imperméabilité, aération, maintien de la cheville, confort, robustesse et prix. Il faut savoir que le choix se fait avant tout par rapport au terrain sur lequel vous allez évoluer.

La tige de la chaussure (du talon vers la cheville) est très importante. C'est ce qui garantit le maintien du pied. Pour cela, elle doit prťsenter une partie rembourrée pour éviter de blesser la cheville. Mais ce n'est pas parce que la tige est haute qu'elle garantit forcément le maintien nécessaire.

La semelle doit contribuer à l'étanchéité de votre chaussure : si elle est en cuir, elle est cousue, si c'est une semelle actuelle, elle est fixée par collage ou thermocollage, ce qui n'exclut pas qu'il y est des coutures, à condition qu'elle soit étanche. Pensez à regarder la notice de fabrication.

Si vos chaussures disposent de semelles type Vibram, Contagrip ou en caoutchouc dur, veillez à ce que les dessins de la semelles soient importants et profonds.

Pour une pratique régulière mais non compétitive, nous vous conseillons d'acquérir vos chaussures entre 76 et 120 Ä. Portez les souvent afin qu'elles soient rodées le jour J.

Enfin, préférez les chaussettes en coton ou en laine. Et n'hésitez pas à poudrer vos pieds au talc.

Il existe toutes sortes de sac à dos, de 10 à 100 litres. Il convient d'adapter la taille du sac à la randonnée. Pour une balade en forêt, un sac de 10 litres sera amplement suffisant. Pour une randonnée à la journée,un sac d'environ 35 litres sera nécessaire pour contenir votre gourde, votre pique-nique, un pull, votre appareil photos, jumelles, cape de pluie

Les ceintures ventrales du sac à dos permettent un transfert de charge, de la colonne vertébrale vers les hanches et favorisent la bonne répartition du poids en fonction de vos mouvements.

Pour répartir au mieux le poids de votre sac, placez les objets lourds le long du dos, plutôt vers le haut, pour monter le centre de gravité.

Enfin, est-il nécessaire de rappeler de laisser toujours à porter de mains les choses les plus utilisées ?

Le vêtement le plus utile est celui qui se met et s'enlève facilement, en fonction des circonstances.

Si vous hésitez avant de vous charger en vêtements, sachez qu'il est toujours préférable d'avoir trop chaud que l'inverse.

N'oubliez jamais que le temps peut changer très vite, surtout en montagne.

Pensez à la technique des trois couches : une seule couche en cas de beau temps (tee-shirt), une deuxième quand le temps se fait moins clément (pull ou polaire), et enfin une troisième en cas de froid ou de pluie (cape, coupe vent imperméable).

Une bonne alimentation est indispensable pour bien rťussir une randonnťe.

Le matin : sucres lents (pain, céréales) + sucres rapides (confiture) + boisson chaude.

Au cours de la journée : Buvez ! (de l'eau bien sur). Pendant les pauses, emportez des barres énergétiques, des biscuits ou des fruits secs.

Le midi : pendant le Pique-nique, restez mesuré.

Le soir : il convient de reconstituer les réserves énergétiques, faites honneur aux spécialités locales et aux bons petits plats !

En cas de pluie, emportez toujours des sacs plastiques étanches pour conserver vos affaires au sec.

On peut faire une multitude de choses avec du papier journal : lire, faire des mots fléchés, sêcher l'intérieur de ses chaussures, se protéger du froid en le plaçant sous le pull, s'asseoir dessus au pique-nique.

Lors de vos randonnťes, si vous décidez de dormir avec vos chaussettes, mettez celles du lendemain, elles seront chaudes au moment d'entrer dans vos chaussures.

Avant de ranger vos chaussures à la suite d'une randonnée, laissez les sêcher (pas près d'une source de chaleur), nettoyez les et graissez les s'il s'agit de cuir. Laissez les dans un endroit aéré.

Lacer correctement ses chaussures est un excellent et premier moyen d'éviter les ampoules.

Pensez à toujours vous hydrater, vos minimiserez les risques de tendinites.

Ne partez pas sans crême solaire, ni morceaux de sucre.

Vous n'avez pas le temps de faire du sport : préférez les escaliers à l'ascenseur, le vélo à la voiture, allez marcher ou courir le week-end. Efforcez vous, si ce n'est pas le cas, de faire de courts trajets à pieds plusieurs fois dans la journée.

N'hésitez pas à consulter votre médecin avant le départ. Dans tous les cas si vous partez en groupe, prévenez votre accompagnateur si vous suivez un traitement particulier.

Lorsque vous partez en groupe, cela demande parfois de la tolérance, pensez y, vous profiterez ainsi de tous les instants.

Habituez-vous à boire au moins 1,5 l d'eau pendant votre journée de travail, en plus de ce que vous consommez pendant les repas. Progressivement vous passez à 2 litres, ainsi pendant la randonnée vous boirez 2 à 3 litres d'eau et vous n'aurez ni courbatures ni tendinites.

Que vous soyez en groupe, ou individuels, la bonne humeur est de mise ! Ainsi, vous garderez d'excellents souvenirs de vos vacances ! ! !

© 2008- 2011 Les Randonneurs de Phalempin - reproduction interdite